[Ordra V] Un gnome halluciné

Aller en bas

[Ordra V] Un gnome halluciné

Message  Gnome Rouge le Lun 2 Fév - 17:46

Le gnome fit deux cabrioles et se frotta les yeux. Il arrivait tout juste des domaines de la Waaagh après être passé par la CEN. Il avait pu comparer, en amateur d'architecture, les différentes résidence des princes de rang de Daifen. Chez les Firmirs, sobriété, chez les nains de la Confrérie, propreté et organisation, chez les orcs de la Waaagh, ténèbres... Mais ici !!!! Comment qualifier ce mélange bigarré de couleurs improbables ? Il se frotta de nouveau les yeux et sortit son pinceau qu'il trempa dans son seau de colle. D'un geste large, il plaque une affiche sur le mur d'enceinte et l'enduisit de colle avant de s'éloigner avec un sentiment étrange de malaise...

En s'approchant, voici ce qu'on pouvait lire sur l'affiche... cela ressemblait à la suite d'une histoire colportée depuis des terres lointaines :

-12537...12541...12545...

-Comment ?

-Vous savez pas compter ? Vous auriez appris, croyez-moi. »

… Après Ordradhil, Certadhil. Après la tempête, la fin du monde. Les seigneurs de Daifen s’étaient réunis, ceux qui en avaient l’envie, le pouvoir, la folie, afin de venir empêcher Drazankhar de revenir. Mais les morts-vivants étaient déjà arrivés… Les autres, les vivants, avaient déjà dû réussir à s’échapper d’Ordradhil, envahi par les deux fois nés, qui, se heurtant aux individualités un peu farouches des grands de ce monde, [Natifs : mdp : apprenti] finissaient assez souvent deux fois morts.

« Et puis… Et puis je ne me souviens plus. Je crois que le barde a tout compilé chez lui. Vous irez jeter un coup d’œil au chat qui pipote, ça vaudra mieux.

-Oui, quand je m’enquerrais de Certadhil. Pour l’instant, c’est ordra qui m’intéresse, vieux fou. Pas la valeur de fantôme du passé.

-Du calme, du calme seigneur…

-Ordradhil ?

-Je ne me souviens pas des autres. »

Et c’était vrai. Netzah avait ensuite passé sa vie à fuir les combats aussi souvent que possible. Il n’avait vécu les autres Ordradhil, pâle parodie, selon lui, que pour toucher sa solde. Il savait seulement que la Pieuvre avait gagné le troisième et ne se souvenait même plus du dernier. Parce qu’il préférait chérir l’or des premiers temps que la controverse des derniers.

Les vieux sont souvent comme cela, avait appris Holwin, grognon, bougon, amoureux du passé, vivant dans un souvenir plutôt que dans la réalité.

En les interrogeant, il s’était aperçu que les temps passés n’étaient ni pire ni encore moins meilleurs que le présent. Seulement la patine du temps, et les enchaînements des événements, les faisaient paraître plus dorés qu’ils ne l’avaient été. Pourtant, à l’instar d’autres seigneurs, Holwin trouvait que son époque manquait de ces joutes homériques. Il avait été voir chez le Barde. Il avait trouvé des récits qui feraient tressaillir les plus endurcis des hommes.

Il ne voulait pas voir l’apathie s’emparer de son monde, de ce monde merveilleux créé par Skippy. Alors il entama un projet insensé, et prenait ici, [Dana : mdp : Celtes] dans cette taverne, un peu de bon temps et de souvenirs, avant de se relancer dans ses préparatifs.

Gnome Rouge

Messages : 1
Date d'inscription : 29/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum